L’artiste  peintre Hamza Sajid  (vit et travaille  à Casablanca)  expose ses  travaux récents jusqu’au  15 mai   courant  à la Galerie  Chez L’Artiste  de Casablanca.  Il   mène une aventure picturale à la manière des  artistes abstraits, en s'inspirant de leurs techniques et de leurs visions  lyriques du monde.

Dans  ses toiles oniristes, Hamza apporte  à la peinture une troisième dimension: l'interprétation. Son  souci majeur  est de mettre en valeur le geste  selon une approche synthétique. Sa peinture repose sur l'exaltation de la couleur pure et désire créer la lumière et l'espace par l'emploi des valeurs vives et claires. Il  est hanté par  les paysages sont exaltés par le soleil et la luminosité.

Issue   de l’école la vie, l'art  pictural  selon   Hamza traite à la fois du thème de l'intérieur et de la nature introspective, ce qui renvoie aux sujets traités dans l'histoire de la peinture néo-figurative, mais les innovations sont multiples, tel l'apport de l'interprétation subjective de la réalité objective connoté par la présence du rêve et des rêveries. Il a voulu rendre ses impressions du temps et de l’espace.

L’exposition de cet artiste talentueux  nous fait voir   des  toiles gestuelles   qui semblent dégager des  récits  appartenant à la beauté latente   que l’artiste  traduit en signes et en couleurs étincelants.  C’est tout un langage onirique  reposant sur la dimension cachée des  symboles énigmatiques qui stimulent l’imagination et la poétique et  ouvrent une voie intimement liée à l’inconscient collectif. L’artiste nous invite  à mener une quête symbolique pour   explorer  la partie de la mémoire refoulée qui refuse l’effacement et l’ignorance.

Nouvelle phase dans la vie picturale de l'artiste marquée par la profondeur, les  œuvres tachistes   de l'artiste sont animés par la profusion de symboles sous forme des jets gestuels : c’est   le moyen choisi par le peintre pour mettre le visiteur à l'épreuve, bousculer ses habitudes de vision et l'obliger à regarder autrement mais lentement ce qui l'entoure.
Artiste prometteur, Hamza cherche à déplacer l'enjeu du visible pour instaurer une lecture nouvelle du monde à travers  un travail consistant  sur les couleurs  et les gestes  composés sous forme d’une mélodie habitée par les rêves. Le langage plastique est présenté avec tout ce qui se réfère au monde intérieur et connote à la fois la vie intimiste et les intériorités, tout en donnant libre cours aux émotions et aux sensations subjectives.

La spatialité des œuvres réalisées par  Hamza   se calque sur l’abondance de la représentation  métaphorique dans un esprit qui pourrait renouer avec les illuminations de la peinture intuitive. Des éléments graphiques immédiatement lisibles s’imposent au regard  et connotent  la spiritualité d’être et de paraître et aussi la sensualité transcendante. Le non –dit   accroît les éléments figurés en hypertrophiant leur sens et en éclatant leurs formes. La toile  se présente ainsi  comme la trace d’une action effectuée gestuellement et investit la surface en mettant en relief  un état de recueillement et de fascination  autour du tableau dans  ses compositions lyrique.

ESPACES INSTITUTIONNELS


MINISTÈRE DE LA CULTURE



MUSÉE MOHAMMED VI D'ART MODERNE ET CONTEMPORAIN

BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DU ROYAUME DU MAROC

 

INSTITUT SUPÉRIEUR D'ART DRAMATIQUE ET D'ANIMATION CULTURELLE

Institut National des Sciences de l’Archéologie et du Patrimoine


Institut Supérieur d’Art Dramatique et d’Animation Culturelle - I.S.A.D.A.C -



Institut National des Beaux-Arts de Tétouan 

News

Communauté

ANNONCES