De principaux artistes photographes, issus de la scène marocaine, ont dévoilé  récemment  leurs derniers clichés à la galerie d’art de la Fondation Mohammed VI de Rabat. Venus d’ici et d’ailleurs, ces artistes sont réunis autour de l’exposition intitulée «10 photographes marocains contemporains».

 De ce fait, l’exposition donne à voir des visions plurielles et intimes d’un Maroc en couleurs ou en noir et blanc. À découvrir les travaux de Ali Charibi.

Cet artiste marrakchi a commencé à explorer la photographie en 1995, après sa participation à un programme de l’Institut français de Marrakech. En 1998, il a été choisi pour participer au 1er festival de la photo en Espagne. Il a remporté le prix «Sud du Sud» à la Biennale d’art contemporain de Dakar en 2002. Ses œuvres apparaissent dans de nombreuses publications, y compris «Suites Marocaines, éd. Revue Noire, Méditerranéennes» et «11:Voix du Maroc», Sunday Times, du 10 juin 2001. À voir également les œuvres de l’artiste française Yto Barrada.

Celle-ci est directrice et co-fondatrice de la Cinémathèque de Tanger. Elle a exposé à la Tate Modern à Londres ou encore au MoMA à New York. En 2011, elle a été désignée «artiste de l’année» par la Deutsche Bank. Exposé au Centre Pompidou à Paris, au Mori Museum à Tokyo et à la Fondation Aperture à New York, Hicham Benohoud présente des scènes fantasques réalisées dans une salle de classe à l’époque où il enseignait.

L’exposition présente les travaux des artistes qui vivent hors du Maroc mais qui ont gardé un lien indéfectible avec ce pays et sa culture, a mentionné l’artiste Hassan Hajjaj. Ce photographe, résidant à Londres, est ainsi devenu un maître du portrait, et ses visions de Marrakech rencontrent un véritable succès en Angleterre et aux États-Unis. Ainsi, son travail a été édité dans le catalogue de la Biennale de la photographie de Bamako. À ne pas oublier les œuvres de Yasmina Bouziane.

Cette artiste, résidant à Washington, explore ce que signifie être une femme photographe et réalisatrice de film d’origine franco-marocaine qui vit en Amérique à notre époque post-coloniale. Elle soulève simultanément les questions d’identité, le sexe et le post-colonialisme.