Dans le but de créer une passerelle de dialogue entre les artistes de l’Oriental marocain et le public et d’ouvrir le marché de l’art à Oujda, l’association Réseau d’art A 48 et l'hôtel Terminus & Spa d’Oujda ont décidé d’organiser une série d’expositions temporaires visant à présenter les riches productions des artistes oujdis. Un événement

artistique réunissant les travaux de deux artistes plasticiens, El Yaszide Kherbache et Siham Badr a donc lieu en ce moment (Art Terminus-Etape 2, 16 août – 16 septembre 2018). La scénographie, signée par l’artiste marocain Azzeddine Abdelouhabi met en scène la façon dont ces deux artistes se confrontent aux interrogations artistiques et existentielles. Chaque artiste a son propre univers artistique et répond à ces questionnements de manière différente. Les frontières entre les peintures expressionnistes de la coloriste talentueuse, Siham Badr et les œuvres d’art contemporain du grand artiste, El Yaszide Kherbache ne sont pas tout à fait abolies. Cependant, le commissaire de l’exposition Azzeddine Abdelouhabi a réussi à mettre en dialogue la démarche et la sensibilité des deux artistes.

Une explosion de lumières et de couleurs vives attire le regard vers les tableaux de Siham Badr. L’orange, le rouge, le jaune et le bleu sont des couleurs que l’artiste privilégie dans ses toiles. Ces couleurs se superposent et se dévorent et donnent lieu à des peintures qui ne sont ni figuratives ni abstraites et qui mettent à nu des états d’âmes divers et difficiles à déceler. Le portrait humain, en hommage à des figures importantes dans l’histoire récente du Maroc, telles Abdelatif Laabi est l’un des genres explorés par Siham Badr. D’autres tableaux sont transformés en des surfaces de zones colorées qui expriment la complexité de l’être humain et son rapport tumultueux au monde. Les couleurs sont ainsi des vecteurs d’émotion et de sens qui donnent lieu à des peintures ouvertes à des interprétations qui diffèrent d'un observateur à l'autre. Siham Badr crée des espaces méditatifs qui traduisent son goût pour la couleur et sa façon de penser la peinture. Dans ses tableaux expressionnistes, la couleur délimite la forme et permet l’émergence d’un mouvement permanent. Quand on est devant ses toiles colorées, on ressent l’énergie qui se dégage et qui porte la pensée vers des lieux inédits.

Par ailleurs, les travaux d’El Yazide Kherbache dont la carrière est constituée de plusieurs étapes et styles plastiques étonnent par la large gamme de possibilités qu’ils offrent. L’œuvre de Kherbache se caractérise par son audace et sa capacité à octroyer une nouvelle vie à des matériaux trouvés dans la vie quotidienne. Son installation, «Tellement sucré» est un travail artistique remarquable et étonnant dans lequel l’artiste utilise le pain de sucre marocain « Kaleb Soukar » comme support pour des sculptures de corps féminins nus, son but étant d’enfreindre le tabou du désir et de la nudité. La confrontation des motifs dans l’œuvre de Kherbache, non seulement ne lasse pas, mais souligne son invention permanente et la complexité de son langage pictural. Dans ses travaux, le dessin et la couleur fluide se fondent dans la légèreté. L’imagerie et le symbolisme africains marquent ses sculptures et ses toiles qui ressemblent à un conte africain raconté en plusieurs épisodes. Kherbache peuple son monde d'hommes rébus, créatures entre l'effigie africaine et les personnages chimériques sortis d’un dessin d’enfant. Son art évoque l’audace picturale de Farid Belkahia et la spontanéité brute et presque puérile de Chaaibia.

Le pluralisme stylistique, l’expérimentation avec des matériaux et des médias différents et la diversité des thèmes abordés interpellent les visiteurs de cette exposition et les transportent dans un monde lyrique et enchantant.

 

Chourouq Nasri

ESPACES INSTITUTIONNELS


MINISTÈRE DE LA CULTURE



MUSÉE MOHAMMED VI D'ART MODERNE ET CONTEMPORAIN

BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DU ROYAUME DU MAROC

 

INSTITUT SUPÉRIEUR D'ART DRAMATIQUE ET D'ANIMATION CULTURELLE

Institut National des Sciences de l’Archéologie et du Patrimoine


Institut Supérieur d’Art Dramatique et d’Animation Culturelle - I.S.A.D.A.C -



Institut National des Beaux-Arts de Tétouan 

News